Comment puis-je faire une demande?

  1. 1

    En premier lieu, informez-vous.

    Le plan résidentiel Parcours peut vous aider à réinventer votre style de vie. Il est donc important que vous consultiez votre conseiller financier et discutiez avec votre famille pour obtenir d’abord quelques conseils.
  2. 2

    Prévoir une rencontre avec un courtier en hypothèques

    Vous vous demandez quels seront les effets de la variation des taux d’intérêt et de l’appréciation de votre propriété sur votre situation? Vous avez quelques questions à poser? Un courtier en hypothèques pourra vous venir en aide. Un conseiller hypothécaire accrédité peut faire des recherches et vous recommander une solution qui répondra à vos besoins financiers. Apprenez comment vous pouvez trouver un courtier dans votre région.
  3. 3

    Préparer vos documents

    Vous aurez besoin de ce qui suit :

    • Preuve que vous avez reçu des conseils juridiques indépendants
    • Si vous avez une dette garantie par votre résidence, vous devrez fournir des relevés justificatifs
    • Confirmation de votre capacité à régler les dépenses liées à la propriété, comme les taxes, les frais de copropriété et les services publics
    • Évaluation de la propriété
    • Procuration (s’il y a lieu)
  4. 4

    Faire évaluer votre résidence

    Un évaluateur immobilier agréé déterminera la juste valeur marchande. Il prendra en considération l’état de la propriété, les tendances actuelles du marché, ainsi que d’autres facteurs.
  5. 5

    Protéger votre intérêt

    Obtenir des conseils juridiques constitue l’une des meilleures façons de protéger votre intérêt et de conclure l’entente en toute confiance.

Tout ce dont vous pouvez discuter avec un courtier en hypothèques

Il peut travailler avec vous pour :

  • Calculer votre montant de prêt maximal
  • Déterminer si vous préférez une avance unique (avance initiale), des avances ponctuelles ou des avances récurrentes
  • Prévoir le calendrier des avances récurrentes
  • Déterminer si un taux d’intérêt fixe ou variable conviendrait le mieux en fonction de vos besoins financiers et sélectionner le terme du taux d’intérêt
  • Définir les dépenses liées à votre propriété
  • Parcourir le processus à suivre pour changer votre type de prêt hypothécaire et le terme du taux d’intérêt à l’avenir

En savoir plus sur votre montant de prêt maximal

Calculateur du plan résidentiel Parcours
 

En savoir plus sur les types d’avances

Vous pouvez opter pour une avance unique (avance initiale), des avances ponctuelles ou des avances récurrentes.

Prendre le montant maximal admissible comme avance unique :

  • Vous prenez ainsi tous vos fonds dès le départ.
  • Vous devrez choisir un terme de taux d’intérêt fixe ou variable.

Si vous décidez de ne pas prendre votre montant maximal admissible, vous avez des options pour les fonds restants (n’oubliez pas qu’il y a une avance initiale minimale de 25 000 $) :

  • Optez pour un terme de taux d’intérêt fixe ou variable.
  • Établissez un calendrier des avances récurrentes.
  • Gardez des fonds pour ajouter des avances ponctuelles à une date ultérieure.

Avances récurrentes

  • Elles sont seulement offertes dans le cas d’un terme de taux d’intérêt variable.
  • Elles peuvent être prévues en tout temps, jusqu’à 20 ans plus tard.
  • Les montants des avances minimales varient en fonction de la fréquence sélectionnée :
    • 500 $ par mois
    • 1 500$ par trimestre
    • 3 000 $ par semestre
    • 6 000 $ par an
  • Elles sont assujetties au taux d’intérêt variable en vigueur à la date de chaque avance.

Avances ponctuelles

  • Elles sont offertes avec les termes de taux d’intérêt fixe et variable.
  • Elles peuvent être demandées en tout temps après la conclusion de l’entente.
  • Le montant minimal de l’avance s’élève à 5 000 $ (ou le montant restant complet si inférieur à 5 000 $).
  • Elles peuvent être assujetties à un taux d’intérêt mixte dans le cas des termes à taux fixe.
NRMLA Member
Equity Release Council Member
Membre affilié